La Loge Méroé L’Egyptien travaille au Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm à travers une Patente qui nous a été accordée par le SOUVERAIN SANCTUAIRE DES TRADITIONS INITIATIQUES DE LA VIEILLE EGYPTE (S.S.T.I.V.E), dépositaire régulier de plusieurs Rites dits Egyptiens.

Selon Hermès Trimégiste  » Rien n’est privé de vie dans le monde, partout où il y a la vie, il y a l’âme; partout où il y a l’âme, il y a l’esprit ».  L’âme est dans le corps, l’esprit dans l’âme, dans l’esprit est le verbe, puis Dieu leur Père »

Quels sont vos centres d’intérêts ?                                                                          1. Connaissance et amélioration de moi-même.                                                 2. Amélioration de la Société.                                                                                  3. Etude des traditions de l’humanité                                                                      4. Etude des sciences traditionnelles.                                                                    5. Etude des religions.                                                                                              6. Etude des théories sur l’univers.                                                                          7. Autres à préciser.

Faites-nous parvenir ces informations et votre candidature à l’adresse mail ci-dessous:

meroe972@gmail.com  ou dans notre page Contact

800px-Hermitage_Egyptian_statuettes

Au seuil de l’univers des ténèbres et de la terreur, le rituel devrait inviter les Frères et les Sœurs à regarder plus profondément en eux-mêmes, à écarter l’hypocrisie, la lâcheté et l’indifférence. 

Chercher sans relâche et sans trêve, tel est le destin assumé par le Maçon ; telle est l’œuvre royale du Franc-Maçon Egyptien.                                      Chacun a besoin de retrouver la Sagesse pour guider ses pas, car l’intolérance, la vanité, l’intérêt, l’égoïsme et la lâcheté, sont autant de pièges et de tentations fortes qui le guettent dans la pénombre des ténèbres.

Un projet s’enracine toujours dans la réalité, sans exclure toutefois la possibilité de contester et de remettre en cause certains acquis de l’usage, parfois confondus abusivement avec la réalité ou la « Naturalité ».                      J. ARDOINO